Ulver - Lyckantropen themes

Publié le par helel ben sahar


Difficile d'exprimer en mot ce que l'on ressent et ce qui ressort de ce disque. Il serait tentant de le réduire à la plus simple expression de superlatifs. Il serait facile aussi, tant la musique est bien plus encore.

Chaque morceau qui parcourre ce disque possède un étrange sentiment d'inachevé, comme des mélodies laissées en suspend. Et finalement l'ensemble se transforme en une pièce d'une fragilité déconcertante. Les bases sont mouvantes, ne reposent sur rien de concret. Aucune structure sur laquelle s'appuyer, se reposer.

Chétive, cristalline, la musique se laisse difficilement approchée. Pudique aussi, elle ne se donne qu'à moitié, et c'est à nous d'aller chercher les notes, les sons derrière un apparat electronqiue lancinant. Que ce soit quelques notes de piano ou de violons plaintifs, criées au loin, amoindries par une boucle hypnotique, ou bien une envolée lyrique mais discrête de quelques cordes synthétiques, les titres semblent se renfermer sur eux-même, et l'auditeur avec eux. Les morceaux sont longs, courts mais ne laissent à peine respirer. On retient notre souffle de peur de pervertir l'ensemble fragile. Que le moindre bruit de notre part fasse s'écrouler l'équilibre douloureux.

L'écoute réconforte autant qu'elle peine, appaise les larmes qui coulent le long de nos joues, conscient d'avoir vécu une tragédie dont la triste fin est inéluctable et soulager de savoir que ces notes laissées ainsi, trouvent refuge quelque part en nous. Pour toujours à l'abris...

Publié dans Musique

Commenter cet article

ÉLias_ 24/04/2006 15:16

Corrige-moi si je me trompe mais j'ai l'impression que tu as choisi une police de caractère grise. Ça rend la lecture un peu hardue pour un miro comme moi. Ça serait pas mieux en blanc (question faussement innocente) ?

É.

Novatilla 23/04/2006 19:46

Juste pour te dire que ton blog est très sympa, avec ce nouvel habillage !

helel ben sahar 24/04/2006 17:01

Merci Miss... C'est encore un peu en contruction.
E., Je trouvais le blanc un peu agressif en fait, et je n'ai pas de problème avec cette écriture, effectivement, grise. Je vais voir comment remédier au problème...