Rediffusion

Publié le

Il faut être particulièrement fier de ses gloires passées pour oser programmer un tel trip régressif. W9, chaîne de la TNT qui ne brille pas spécialement par ses lucides programmes (sauf si vous êtes fans des Simpson, dans ce cas-là, la chaîne est du pain béni), a décidé de célébrer la victoire de l'équipe de France de football lors de la Coupe du Monde '98 en rediffusant la finale.

L'été a toujours fait figure de désert pour les grilles des chaînes. Tout le monde est parti en vacances et on a bien mieux à faire que de se poser devant la télévision. Alors il faut trouver des solutions point trop onéreuses pour combler le vide, en saupoudrant l'ensemble de rediffusion et autres feuilletons de l'été. Cette année proposait déjà plusieurs alternatives salvatrices : L'Euro et les JO. En plus de Roland Garros et du Tour de France, l'été s'annonce sportif ! L'Euro, c'est une bonne quinzaine de jours de matchs programmés sur l'ensemble de la semaine et réparti sur deux chaînes : TF1 et M6. C'est peu dire que l'on va consommer du foot à forte dose pendant cette période. De l'issus de l'Euro dépendra toute la pertinence de la rediffusion de la finale '98.

Si la France gagne l'Euro, alors on regardera la victoire passée sous l'œil de la nostalgie en se félicitant de la nouvelle génération (à peu de chose près). Reportage sur la continuité dans l'évolution, comparaison entre les différents sélectionneurs (pourquoi ne pas ramener sur la tapis la victoire face à l'Italie en Euro 2000 ?), le style de jeu, le parcours (des matchs de préparation jusqu'à la compétition), et recyclage d'images de liesse générale bien fédératrices en cette période moribonde (politique nationale, hausse de l'essence, temps pourri...). En revanche, si la France perd, la redif' perd (aussi) toute sa pertinence et sombre dans le mauvais goût, la farce méchante, la moquerie qui s'assume. Où comment pointer du doigt la déchéance de cette nouvelle équipe de France, incapable de gagner la compétition. Et l'on ressortira les vieux mouchoirs et vieilles larmes du c'était-mieux-avant-avec-Zidane.

W9
, en programmant ainsi la rediffusion, espérait peut-être surfer sur la vague sportive du moment, sans toutefois se rendre compte des dangers qu'une telle pratique comporte. A savoir un refus pur et simple du passé comme accélérateur des blessures du présent (les footeux sont des gens sensibles comme tout le monde), ou le sentiment englué dans les vieilles gloires nostalgiques qui commencent à sentir la naphtaline. La capitalisation d'un éphémère moment d'euphorie générale, qui risque de jeter davantage de sel sur les plaies qu'une totale cicatrisation. Sur une chaîne hertzienne, une telle pratique relèverai du suicide, mais sur la TNT, temple du spectacle régressif (on peut y revoir les vielles séries programmées sur TF1 ou La Cinq comme Sheriff, fais moi peur, K2000, Beverly Hills, Les Vacances de l'Amour...), on trouverait cela presque naturel. Et ainsi, se pose la question : Pourquoi avoir remué ciel et terre pour la création de la TNT si c'est pour diffuser ce que les chaînes  nationales n'oseraient plus aujourd'hui ? Bonne question...

Publié dans Humeur

Commenter cet article

finance dissertation 16/10/2009 12:20


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!