Certaines idées ne meurent jamais...

Publié le

Si l'on annonce : Brandon, Brenda, Kelly, Donna, Dylan, Steeve, David... ? Vous répondez : Beverly Hills. Pas de fausse modestie, pratiquement tout le monde connaît le célèbre soap d’Aaron Spelling sur la jeunesse doré de Beverly. Ses voitures de sports, décapotables de préférence, ses villas, l'argent, la gloire. Et également sexe, drogue et... sexe. Pas vraiment rock 'n roll, Beverly Hills. On se souvient des couples magiques Brandon/Kelly, Brenda/Dylan, Kelly/Dylan, tiercé gagnant des plus célèbres couples estudiantins. On pourrait mentionner la prude Donna (fille du producteur, difficile de la faire passer pour une trainée) et sa chaotique relation avec David (apprenti musicien cocaïnomane à ses heures), Steeve, fils d'une ancienne star déchue et donc alcoolique. Le réalisme n'était pas la première qualité du show. A ce titre, mieux valait se tourner vers My So Called Life (Angela, 15 ans) ou même Hartley cœur à vif.

Pourquoi parler aujourd'hui de Beverly Hills ? Parce que des créateurs ont eu la merveilleuse idée de consacrer une suite, ou plutôt un spin off. Meet the Mills, voit une nouvelle famille provinciale débarquer à Beverly. Il est difficile de trouver une explication logique à cet événement. Comment argumenter sur le fait que l'on puisse émettre et concrétiser une idée si saugrenue ? Si la série fut un énorme succès, si ses rediffusions semblent fonctionner correctement, il existe un tel écart entre le paysage actuel et celui de l'époque pour se dire que la série va droit dans le mur si elle décide d'aborder le front à l’identique.

D'un autre côté, l'idée n'est-elle pas jouissive ? Retrouver cette ambiance fait de faux, de strass, de surréalisme. Ces moments magiques où l'on s'inquiétait vraiment devant les histoires insolentes de Dylan et Brenda ? Il faudra se résoudre à ne plus retrouver nos personnages préférés... à l'exception de KellyJenny Garth abandonne le cast d'une toute nouvelle série pour ce spin off (si ce n’est pas de l’abnégation !), et Tory Spelling, qui reprendra le costume de Donna Martin après la naissance de son deuxième enfant ! Finalement, l'avenir s'annonce peut-être radieux !

Meet the Mills
sera certainement la création la plus improbable de la rentrée. Le projet que personne n'attendait (à juste titre). Comment les scénaristes vont-ils s'organiser pour donner naissance à ce spin off sans sombrer dans le ridicule ? Le soap a su se renouveler avec brio. On ne mentionne plus les réussites artistiques et/ou publiques de Desperate Housewives, Grey's Anatomy, Brothers & Sisters, Dirty Sexy Money ou Ugly Betty. Devant ce panel représentatif d'une nouvelle distinction du genre, partir d'une base de Beverly Hills (ce que toute la création semble écarter avec répugnance, aujourd'hui) relève du challenge. Certains diront que c'est se tirer une balle dans le pied. Attendons de voir le résultat avant d'émettre un quelconque jugement.

Mais il est des nouvelles qui feront toujours sourire...

Publié dans Série TV

Commenter cet article