Memento Mori - Chapter I

Publié le par helel ben sahar

Ce matin j’ai vu un ange. Elle – parce que j’ai décidé que les anges seraient des femmes – me guide depuis quelques temps, elle m’aide à ouvrir les yeux sur un monde nouveau, qui pourrait s’offrir à moi, si je ne regardais pas systématiquement derrière. A présent, ce passé que j’observe depuis trop longtemps, j’ai décidé d’y déposer ses cendres ici même. C’est un théâtre, un tombeau pour mes divagations. Je sens que je vais me plaire ici, aimer fabuler au travers des mots, oser écrire pour ne pas dire mes divagations d’un temps, d’une heure. Je ne sais trop quoi narrer. Mais je sens l’obligation d’y déposer quelque chose, une bribe de mots. Et puis je suis anonyme ou presque ! N’ai-je plus peur à présent ?

Heureusement, viendront se greffer à ce tissus d’inepties, quelques articles (puisque c’est ainsi qu’ils sont nommés) plus… pertinent ? Je viendrai déposer le compte rendu culturel de mes journées ou presque. Ce soir, j’ai voulu donner un coup de pouce à quelqu’un dont j’apprécie le travail et la passion qui l’anime. Ainsi, vous pourrez lire quelques mots sur Cloaque, sa dernière œuvre.

Sinon, anecdote futile – ce lieu est aussi là pour cela : En marchant dans la rue, un homme me croise et lance dans ma direction : « j’aime pas les gothiques, je nique leur race ». Quelle charmante attention à mon égard ! J’ai passé mon chemin, sans même le regarder, jugeant qu’il ne méritait pas une telle attention. Certains se seraient probablement retourné pour entamer une joute verbale et plus si affinité. Je ne dois pas être ainsi. Et puis j’étais pressé.

Ma journée a été rythmée sur la musique de Mickey 3d – Matador, album que j’apprécie de plus en plus étrangement.

Voilà une journée qui se termine, le premier chapitre de mon Memento Mori qui se clôt. Ainsi, toujours et pourtant…

Publié dans Memento Mori

Commenter cet article

Varock 21/01/2006 18:42

Merci mon ami :D